Revue de presse de Mars

Si vous nous suivez sur facebook, Twitter ou Scoop-it, vous savez que nous publions régulièrement autour de l’actualité des bibliothèques (Essonniennes ou mondiales). Plus largement, nous partageons aussi des articles autour de la littérature, du numérique… Pour tous ceux qui ne nous suivent pas sur les réseaux sociaux et pour ceux qui nous suivent mais qui voudraient être sûrs de n’avoir rien raté, nous vous proposons un rendez-vous mensuel : une mini revue de presse avec le meilleur de ce que nous avons « récolté » pendant le mois.

L’actualité des bibliothèques :

La réponse de treize organisations d’auteurs – Charte, SGDL, Maison de la poésie, SELF, SNAC à la SCELF qui souhaite faire payer les bibliothèques pour les lectures publiques.

La bibliothèque vaut-elle le coût ? Une étude a cherché à déterminer l’impact social et économique des bibliothèques dans le département du Val-d’Oise.

Les BDP vont changer de nom : Bientôt, il ne faudra plus parler de « bibliothèque départementale de prêt », mais simplement de « bibliothèque départementale ».

Les Français et la lecture” : une étude réconfortante du CNL

Mettre des amendes coûterait plus cher mais serait aussi moins efficace.

la communication en bibliothèque, retour sur la rencontre : « discutons communication« .

Prêt numérique : que souhaite Audrey Azoulay pour les bibliothèques ?

Bibliothèques en difficulté :

Dans une période où les moyens financiers de nombreuses collectivités territoriales s’amenuisent, l’ABF fait appel à l’esprit de responsabilité des décideurs pour ne pas sacrifier un service public essentiel.

Au salon du livre, « des bibliothécaires de plusieurs villes de France étaient réunis pour évoquer des situations critiques, de réductions de budgets, de suppressions de postes, d’extensions des horaires d’ouverture, y compris les dimanches. »

bibliothèque

 

Culture et présidentielle :

Les bibliothèques se sont soudainement invitées dans la campagne des présidentielles.

À l’occasion de l’élection présidentielle, l’Association des Bibliothécaires de France et Bibliothèques Sans Frontières interpellent les candidats sur la place indispensable des bibliothèques dans les politiques publiques

La Charte écrit aux présidentiables pour les alerter sur le statut des créateurs de livres jeunesse.

 

Jeunesse :

Gallicabrada : L’application de la BNF pour les enfants.

Une bibliothécaire mise à pied en 2014 pour avoir défendu Tango a deux papas.

 

 

 

Revue de presse numérique

Publicités